Il suivait son idée, c'était une idée fixe et il s'étonnait de ne pas avancer.
Jacques Prévert

Allo, ben allo quoi ! T'es une fille ?
T'as pas de shampoing ?
Nabilla

"Les filles bien vont au paradis
Les mauvaises filles vont où elles veulent"
Anne Haunime






mardi 11 septembre 2012

1 La Réparation


Il me reste quelques dizaines de pages à lire 23 exactement... Je suis de l'avis de Baptiste Liger de l'Express. Ce roman-vrai est glaçant. Colombe Schnek nous transmet un témoignage froid qui loin de laisser de marbre nous entraîne dans une forme de voyeurisme, on veut savoir, on veut savoir. Il y manque un "petit" quelque chose, peut être justement cette tendresse qui a été figée chez la grand-mère de C.S. par le drame vécue par ses tantes (soeurs de la grand-mère) alors que celles-ci ont choisi le côté de la vie. Ce couperet la mère de C.S. en a hérité puisqu'elle n'est pas chérissante avec sa fille. Mais cette histoire de prénom est vraiment la preuve que l'inconscient existe !

Evitez de lire la critique de V.T. dans Paris-Match c'est de très bas niveau

On pourrai lire cet ouvrage à la lumière ce celui de Philippe Grimbert "Un secret". Cependant, P.G. a réussi à donner un soupçon de vie "en plus" à son ouvrage.
Et je vous conseille de lire "Purge" de Sofi Oksanen, si ce n'est déjà fait , qui permettra de comprendre mieux le passé de ces pays baltes.


1 commentaire:

  1. Je vais le lire car le subconscient m'interpelle comme on dit maintenant.

    RépondreSupprimer

C'est à toi :

Et que le vaste monde poursuive sa course folle !
Cormac Mc Carthy - La route