Il suivait son idée, c'était une idée fixe et il s'étonnait de ne pas avancer.
Jacques Prévert

Allo, ben allo quoi ! T'es une fille ?
T'as pas de shampoing ?
Nabilla

"Les filles bien vont au paradis
Les mauvaises filles vont où elles veulent"
Anne Haunime






lundi 24 août 2015

1 Cours-y vite avec ta descendance


                                                

Absolument genial

Pris sur wiki

La jeune Riley a dû quitter sa ville natale dans le Mid-Ouest pour venir s'installer à San Francisco, à cause du travail de son père. Elle essaie de s'habituer à cette nouvelle vie, guidée par ses émotions : la Joie, la Peur, la Colère, le Dégoût et la Tristesse. C'est depuis le Quartier cérébral, le centre de contrôle de l'esprit de Riley, que ses émotions la conseillent dans la vie de tous les jours. Cependant, Tristesse et Joie, en se disputant avec un « souvenir » (ceux-ci sont représentés par des boules de couleurs différentes selon les émotions) sont par accident expulsées du Quartier cérébral laissant Riley entre l'attitude rebelle de Dégoût et de Colère et le comportement pessimiste de Peur. Tristesse et Joie vont devoir parcourir l'immensité de l'esprit de Riley pour la sauver du chaos tandis que les trois autres se laissent submerger par la discorde. Ainsi Colère implante une idée dans l'esprit de Riley : fuguer en volant la carte de crédit de sa mère, et emprunter un car pour retourner dans le Minnesota. Alors qu'elle exécute son plan, Joie et Tristesse parviennent in extremis, et après de multiples péripéties, à regagner le Quartier Cérébral pour ramener l'équilibre dans l'esprit de la jeune fille, afin que tout redevienne comme avant.

Ce film traduit le moment compliqué du passage à l'adolescence : c'est là que la personnalité se construit, au fil des expériences et surtout en fonction du souvenir que l'on garde de ces événements

1 commentaire:

  1. les enfants ne sont pas encore rentrés mais je note pour Merveille..

    RépondreSupprimer

C'est à toi :

Et que le vaste monde poursuive sa course folle !
Cormac Mc Carthy - La route